Accueil Non classé Chapitre 12 – Remise en question

Chapitre 12 – Remise en question

1
0
150

C’est actuellement un million de questions qui tournent à l’unisson, dans ma tête en ébullition. On m’offre la possibilité de consacrer tout mon temps à mes projets. Dis comme ça, ça semble parfait et on se demande quelles questions je peux bien me poser? 》 Et bien enfaîte c’est faire le choix de prendre le risque de
sortir de ma zone de confort.

Très clairement, comme j’en avais déjà parlé, l’entreprise dans laquelle je suis salariée depuis plus de 3 ans et demi ne se porte pas très bien… dans ces conditions, je pourrais peut-être bénéficier d’une rupture conventionnelle, ce qui serait une opportunité pour me dégager du temps afin d’enclencher tout mes projets.

remise en question

Seulement, c’était le job de mes rêves. J’occupais un poste avec quelques responsabilités mais pas trop, mes collègues sont comme une 2 ème famille, l’ambiance est top, les tâches à effectuer sont intéressantes et pas trop répétitives, l’entreprise se situe dans ma région d’origine donc je n’ai même pas eu à quitter famille et amis .. l’idéal oui. Alors pourquoi arrêter ?!

Premièrement, parce que je n’y suis pas mon propre chef, et que ça me travail beaucoup, parce que j’ai cette envie d’indépendance et de ne rendre de comptes à personnes.
Ensuite parce que je me dis que ce serait peut être l’occasion de passer à autre chose, de me lancer dans l’aventure et de ne pas « m’encroûter » dans une vie banale -boulot en CDI jusqu’à la retraite-.
Et puis aussi, parce que surtout, le licenciement arrivera sans doute tôt ou tard si l’entreprise continue sur cette lancée, du coup, autant que ce soit fait tout de suite.

Je serais triste de quitter ce boulot qui était vraiment génial, mais j’ai un million d’idées et de choses à faire que j’aurais enfin l’occasion de commencer, continuer ou terminer.
Je pourrais
- Ecrire mon livre
- être disponible pour m’occuper de ma mère
- aider mon copain à aboutir son projet d’entreprise
- développer mon propre business
- dégager du temps pour mes passions
- …

Oui mais après? C’est bien beau tout ça mais est ce une sage décision? Si finalement, je n’arrive pas à faire marcher mes affaires avant la fin de mes droits au chômage? Je ferais comment pour vivre?! Et bien oui c’est le risque à prendre quand on a envie d’entreprendre. Mais est il temps de se jeter pleinement dans le grand bain? De faire le grand saut dans le vide? De quitter un job formidable pour assouvir mon envie d‘être à mon compte? Prendre en main les manettes de ma vie?

vous êtes viré-08

Il faudra bien qu’un jour je quitte mon activité de salariée pour me lancer pleinement dans mes activités, je ne pensais pas le faire aussi tôt. Mais l’avantage si je le fais maintenant, c’est que je n’ai pas à partir les mains vides, j’ai un matelas qui m’attends en cas de coup dur et j’ai aussi de quoi débuter mon activité en toute sérénité. Alors il faut que je prenne cette décision pas évidente. Celle de la sécurité ou celle du risque.
C’est vrai que je ne saurai pas si je n’essaye pas. J’ai beaucoup à perdre mais surement plus encore à y gagner.

Qu’en pensez-vous…?

Charger d'autres articles liés
  • Chapitre 13 – Ecouter son corps

    Au moment ou tout semblait aller bien dans ma vie : situation professionnelle idéale, rela…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Un commentaire

  1. Ginie

    7 novembre 2018 à 18:36

    On ne sais jamais ce qui nous attends sur une route avant de l’emprunter et d’avancer. Avoir des doutes c’est normal, avoir peur c’est ce qui créé notre instinct de survie. Je pense qu’il n’y a pas de mauvaises décisions, il y a des choix qu’on fait et qui nous mènent inévitablement vers ce qui doit être. Nelson Mandela à dit: « Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends ». Bonne soirée.

    Répondre

Répondre à Ginie Annuler la réponse.

Consulter aussi

Chapitre 9 – Ne pas regretter

Je suis une fille pleine de regrets. J’ai regretté ne pas avoir embrassé, et parfois…