Accueil story Chapitre 14 – Entreprendre à tout prix

Chapitre 14 – Entreprendre à tout prix

0
0
177

Ce parcours d’entrepreneur est un combat incessant. On se prend des coups mais on se relève toujours. On a décidé de ne jamais rester au tapis. C’est une bataille sans fin que l’on va remporter coûte que coûte. Avec mon copain, nous avons fait le choix d’être chef d’entreprise, et nous donnons tout pour y arriver. Malgré toutes les embûches sur la route, nous n’avons pas baissé les bras. On a eu des merdes, on a rencontré de sacré grosses difficultés qui en auraient découragé plus d’un, mais c’est avec notre force et notre rage de vaincre que nous irons loin.

Pour rappel, nous avions trouvé le local parfait pour notre entreprise, il y a un an de cela, mais l’administration ne nous a pas laissé notre chance, en nous refusant l’exploitation du commerce. C’était un sacré coup au moral, car c’était la deuxième fois qu’on se prenait une bâche. Du coup, nous avions décidé de reporter le projet, et surtout de travailler plus pour gagner plus, ce qui nous permettrait d’avoir plus d’apport. Mais le salariat, très peu pour nous! Surtout, à travailler des heures pour gagner un smic et en mettre plein les poches à quelqu’un d’autre! D’autant plus, que nous avions déjà créé une société, ça nous rendait malade! Vu les coûts pour clôturer une société, on a voulu trouver une solution, pour ne pas avoir fait tout ce chemin pour rien.

Heureusement, nous avions d’autres projets en tête. Mon copain avait lui une idée d’entreprise qui lui tenait à cœur mais que nous pensions plus difficile à gérer pour des débutants dans le domaine. Enfin bon, on s’est dit, qu’il fallait tenter notre chance quand même sur ce projet là, avant de mettre vraiment notre entreprise de côté. Résultat, on s’est remis à chercher des locaux, à l’attaque d’un nouveau business plan, à concevoir notre stratégie marketing, à faire l’étude de marché… (tous les trucs pas super rigolos quand c’est la troisième fois que tu t’y mets et que tu as de gros doutes que ça puisse aboutir). On a tenu bon, on a trouvé le local et ensuite, il fallait réussir à convaincre les banques, à nouveau! Avec ce concept là, pas besoin d’attendre des autorisations de la mairie, c’était donc déjà un soulagement, un tracas en moins. Et puis, on a été moins audacieux, on est parti sur un plus petit local beaucoup moins cher dans une moins grande ville. Mais est-ce que nos banquiers allaient nous suivre sur tout autre chose? J’avais l’impression qu’on passait un peu pour des girouettes… Finalement, on a eu 2 banques qui nous ont refusées… C’est donc avec peu de conviction qu’on attendait la réponse de la troisième banque.  Et là, MIRACLE, alors que je n’y croyais plus du tout, cet établissement à décidé de nous accorder le prêt nécessaire au démarrage de notre activité! J’ai encore du mal à y croire, et je crois que je ne réaliserais qu’une fois qu’on aura commencé les travaux ! C’est à dire, la semaine prochaine … On a attendu si longtemps et là, tout va venir si vite! C’est fou!!

C’est incroyable, nous l’avons fait! ENFIN! Nous voilà prêts à lancer notre entreprise.
A nous de jouer maintenant pour être les BIG BOSS!  (On est trop surexcité ahah!)

C’est une nouvelle vie qui commence, et nous somme reconnaissant envers tout ceux qui nous aidé, soutenu pour nous permettre d’ouvrir la porte de ce nouveau monde.

Numérisation_20181127

  • Qui suis-je?

    Tout d’abord, je vais vous raconter un peu qui je suis et ce qui m’amène là. J’ai 24ans et…
  • Chapitre 13 – Ecouter son corps

    Au moment ou tout semblait aller bien dans ma vie : situation professionnelle idéale, rela…
  • Chapitre 12 – Remise en question

    C’est actuellement un million de questions qui tournent à l’unisson, dans ma t…
  • Chapitre 11 – Doucement mais sûrement

    C’est dur de voir comme tout prend du temps. - Ne pas perdre patience - . On a un pe…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans story

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Chapitre 1 – La situation (part1)

Devenir entrepreneur. Quelle idée?!  Il y a un an et demi, mon copain perdait son emploi. …